Népal : S’alimenter pendant un trek : quelques conseils de base !

Que manger au Népal pendant un trek? Un Dhal Bhat !

Un Dhal Bhat sur un table pendant un trek

Comme on dit au Népal, « Dhal Bhat power, 24 hours ». Si vous avez très faim pendant votre trek, commandez un Dhal Bhat car vous pourrez toujours vous resservir gratuitement. Et c’est généralement servi en plus grosse quantité que les autres plats (le prix est aussi plus faible). Bien que les Momo’s soient à tester, ces boulettes népalaises typiques ne seront parfois pas suffisantes pour vous rassasier. Évitez aussi la viande ! Ce n’est généralement pas recommandé à très haute altitude. La viande s’achemine à dos d’ânes ou de yaks dans des conditions peu hygiéniques. Ce qui peut provoquer des maux d’estomac.

Le fromage de Yack est délicieux et très gras, idéal pour donner de l’énergie pendant la randonnée. Cependant, la même règle que pour la viande s’applique au fromage. Faites attention et essayez de ne manger que des aliments cuits, pas crus.

Un yack rencontré lors d'un trek au Népal

Essayez d’éviter de boire de l’alcool en haute altitude. Cela provoque une déshydratation plus rapide. Buvez plutôt du thé et en grosse quantité !

Pour le petit déjeuner, essayez le porridge Tsampa, une alternative au porridge d’avoine. La Tsampa s’obtient en faisant bouillir de l’orge ou du blé sous forme de porridge avec des pommes.

Une Tsampa dans un bol avec une cuillère mangée avant d'effectuer le trek

Boire, la clé pour se sentir en forme en altitude pendant le trek !

Il est extrêmement important de boire de l’eau pendant les treks dans l’Himalaya. Il est même fortement recommandé de boire au moins 3 à 4 litres par jour en haute altitude ; pour éviter le risque de déshydratation. Premièrement, vous faites de la randonnée toute la journée et donc vous perdez beaucoup d’eau en transpirant ; deuxièmement, la déshydratation peut masquer ou aggraver les symptômes du mal de l’altitude. Notre guide local SoGuide ne cessera de vous le rappeler.

Une théière sur un plateau dans une montagne

L’eau de l’Himalaya est probablement potable dans la plupart des villages car elle provient directement des rivières et des lacs. Mais il n’est pas recommandé aux touristes de la boire sans l’avoir traitée. Des bactéries ou des virus provenant des excréments des animaux peuvent la contaminer.

Une bouteille d'eau à boire pendant le trek

Nous vous conseillons d’acheter de l’eau minérale le long du chemin. Certains préfèrerons acheter une petite bouteille de Pyush, du chlore liquide pour purifier l’eau. Cette petite bouteille durera tout au long de votre trek, avec environ 4/5 litres purifiées par jour. Ceci vous permettra éventuellement d’économiser un peu d’argent. Demandez à votre guide local SoGuide, il saura vous conseiller. Et cela évitera surtout de consommer beaucoup de bouteilles en plastique ; ce que les autorités népalaises essaient toutefois d’éviter pour des questions écologiques évidentes.


Retrouvez tous nos guides spécialistes du Népal


Découvrez tous nos autres conseils pour réussir votre voyage

Auria Tahiri
Écrit par Auria Tahiri 15 janvier 2020
Partager cet article
Large Spinner