Népal – Les 10 treks à faire


Faites confiances à SoGuide et partez avec nos guides en cliquant ici!


Deux randonneurs marchent vers la montagne.

Le Népal est bien connu pour le trekking et l’aventure, mais c’est aussi un lieu culturel unique et très riche. Le territoire népalais présente de nombreux itinéraires de trekking surprenants. Aucun d’entre eux ne peut être nommé comme étant le meilleur, car chacun à ses caractéristiques qui conviennent à certaines personnes.

Pour choisir votre trek, plein de critères sont à prendre en compte, comme la durée et la difficulté. Notez bien que la durée n’est pas prédéterminé, elle peut être modifié car vous pouvez faire différentes portions. Il suffit de voir cela avec votre guide. Ensuite, il vous suffit de trouver le style et l’itinéraire qui vous conviennent le plus. La grande majorité des treks demandent l’accompagnement d’un guide népalais et de son équipe de porteurs. Faites-nous confiance et partez à l’aventure avec un de nos guides de trek au Népal!


Quand partir pour un trek au Népal?

Il est possible de partir au Népal durant toutes les saisons. Mais pour faire un trek, le Népal vous sera ouvert d’octobre à mai. C’est durant cette période que soleil et sécheresse sont au rendez-vous ! Comme vous allez le voir, les meilleures périodes sont l’automne, d’octobre à novembre, et le printemps, de mars à mai. Cependant, il faut garder à l’esprit que la météo en montagne n’est pas facile à prévoir, car elle peut varier très rapidement.


Les 10 treks à faire


1. Le sanctuaire des Annapurna

On voit une chaine de montagne enneigée et ensoleillée

Le trek du sanctuaire des Annapurna est l’un des itinéraires de trekking les plus célèbres du Népal. Son sentier traverse une variété de paysages exceptionnels. On y trouve une grande diversité culturelle et naturelle. Le trek offre une vue imprenable sur les Annapurna, le Machhapuchhare, le Dhaulagiri, le Manaslu et les Langtang Himal. Pour les plus expérimentés, il y a également le trek du camp de Base d’Annapurna.

Niveau : moyen à difficile Quand partir : de mars à mai et d’octobre à novembre


2.Le trek de Naar Phu

On voit une montagne très riche au flore, au niveau des nuages.

C’est un trek peu connu et peu fréquenté par les trekkeurs. La vallée de Naar Phu se trouve en plein cœur des Annapurna et sa nature est préservée de l’influence des touristes. De ce fait, c’est un des treks les plus authentiques qui combine tranquillité et rencontres avec la population locale. Vous traverserez une multitude de paysages différents ; des forêts, des plaines et des sommets arides.  

Niveau : moyen à difficile Quand partir : de mars à mai et d’octobre à novembre


3. Le trek du Mustang

On voit une montagne avec une roche de couleur jaune/orangé.

Situé à la frontière tibétaine, vous serez frappé par le changement de paysage avec le Népal. Cette zone est ouverte au Trek depuis peu et conserve ainsi sa culture et ses paysages ; la présence humaine y est rare et la nature est préservée. Vous y trouverez des centaines de grottes perchées sur le flanc des falaises. C’est un trek incontournable pour ceux qui ont envie d’explorer le côté fascinant des paysages et de découvrir la culture tibétaine.  

Niveau : moyen à difficile Quand partir : de mars à mai, de juillet à août et d’octobre à novembre


4. Le trek de Ghorepani Poon Hill

On voit un couché de soleil en haut des montagnes.

Ce trek a l’avantage d’être ouvert à tous. Si vous n’avez pas beaucoup de temps à consacrer et que vous ne souhaitez pas faire un trek trop complexe, celui-ci est fait pour vous ! Vous traversez des terres agricoles en terrasses, vous découvrez la forêt de rhododendron et les petits villages de Gurung. Si vous atteignez le point culminant à l’aube, vous pourrez profiter du lever du soleil sur la chaîne des Annapurna, un spectacle magnifique !

Niveau : facile Quand partir : de mars à mai, lorsque la forêt est en fleurs


5. Trek du Manaslu

Deux ânes portent les affaires de randonneurs et descendent la montagne.

Le Manaslu Circuit Trek est un trek sensationnel qui offre des panoramas surprenants sur les sommets de la frontière entre le Népal et le Tibet. Vous y faites le tour du Mont Manaslu, la 8e plus haute montagne du monde et atteignez le col de Larkya. Vous traversez des paysages montagneux sauvages et des petits villages. Le sentier parcourt également des villages hindous et tibétains.

Niveau : difficile Quand partir : de mars à mai et d’octobre à novembre


6. Khopra Trek

Un paysage montagneux en pleine journée.

C’est un trek relativement facile et court. Il a été récemment ouvert et offre une vision différente des Annapurna. Vous traversez des paysages sauvages à la faune riche ; et des petits villages isolés, dans lesquels se trouvent des lodges. Même à basse altitude, vous profitez de vues imprenables sur le Dhaulagiri et le massif des Annapurna.

Niveau : facile Quand partir : de mars à mai et d’octobre à novembre


7. La vallée de Langtang

On voit un couché de soleil sur les hauteurs des montagnes. Il y a des nuages et du brouillard.

Si vous cherchez à vous familiariser avec la culture Tamang, ce trek est fait pour vous ! Situé près de Katmandou, le massif de Langtang est particulièrement facile d’accès depuis la capitale. Ce trek vous permet d’appréhender les pentes népalaises tout en douceur à une altitude raisonnable. Bien que la région ait été fortement touchée par le tremblement de terre de 2015, il est aujourd’hui possible d’y retourner. Les sentiers ont été réhabilités, les lodges reconstruits.

Niveau : plutôt facile Quand partir : de mars à mai et d’octobre à novembre


8. Camp de base de l’Everest

On voit les montagnes avec des parties plus ou moins enneigées.

Le trek du camp de base de l’Everest est un grand classique des treks au Népal. C’est la meilleure option pour ceux qui cherchent à profiter, au plus près, de la vue spectaculaire des montagnes les plus hautes du monde. Durant ce trek, vous découvrez les villages sherpas et leur mode de vie. Ce trek est assez difficile et demande une grande préparation en amont.

Niveau : difficile Quand partir : de mars à mai et d’octobre à novembre


9.Le trek de Gokyo

Depuis les montagnes, on voit un lac turquoise et un petit village juste en face.

Située dans la région de Khumbu, la vallée de Gokyo est la zone la plus attrayante de cette région. Avec ses lacs turquoise, ses petites vallées, ses forêts et ses nombreux ponts suspendus, le trek de Gokyo a de quoi plaire. Le chemin que vous parcourez est peu fréquenté, car beaucoup de trekkeurs prennent la route de l’Everest, et vous permet de rencontrer les Sherpas, habitants de la région. Le point culminant de ce trek est le Gokyo Ri. Il vous offrira une vue somptueuse sur le Mont Everest, le Makalu et le Cho Oyu.

Niveau : moyen à difficile Quand partir : De mars à mai et d’octobre à novembre


10. Haut Dolpo

Un Homme porte des affaires de trekking en pleine montagne.

L’accès au haut Dolpo n’est pas simple ; mais c’est ce qui en fait un territoire fascinant et préservé. Durant ce trek, vous êtes immergé dans la culture Dolpopa, culture tibétaine authentique. Aussi, vous rencontrez des sherpas qui utilisent leurs yacks pour conduire leurs caravanes. Enfin, vous découvrez le lac de Phoksundo. Ce trek est plutôt adapté aux grimpeurs confirmés qui ont du temps à consacrer, il y a beaucoup de montées et de descentes ardues.

Niveau : difficile Quand partir : De mars à mai et d’octobre à novembre


Faites confiances à SoGuide et partez avec nos guides en cliquant ici!


Découvrez tous nos autres conseils pour réussir votre voyage