Laos – 12 jours enrichissants avec Bounpheng


Voyage en famille avec une adolescente
12 jours au Laos en juillet 2017
Guide : Bounpheng


Partez vous aussi vivre une expérience au Laos avec Bounpheng


Les voyageuses sont au marché avec Bounpheng

Pourquoi avez-vous choisi Le Laos ?

Avant d’avoir nos trois enfants, on a beaucoup voyagé en Asie parce qu’on aime beaucoup ce continent. On est très proche de la Thaïlande car on a une histoire particulière avec ce pays, on y a adopté une petite fille. On connaît donc très bien la Thaïlande, et on a fait le choix de visiter les pays proches, tels que le Cambodge et le Laos. En 2016, on est allés au Cambodge et l’année suivante on voulait découvrir le Laos.

La mère et la fille rencontrent les locaux

Le Laos est un petit pays qui nous attirait beaucoup, car il est peu touristique, sauvage, plein de choses nous donnaient envie de visiter ce pays. Il nous semblait naturel de faire découvrir à notre fille d’origine thaïlandaise les pays voisins de son pays de naissance. Il est vrai que c’est une destination pas très prisée, qui est restée authentique et on voulait y aller avant que les touristes débarquent en masse. C’était un voyage complètement différent, moins reposant, mais très enrichissant.


“Le Laos est un petit pays qui nous attirait beaucoup, car il est peu touristique, sauvage, plein de choses nous donnaient envie de visiter ce pays.”


Comment avez-vous connu Bounpheng ?

Il y a quelques années, on partait à l’aventure, sacs à dos. Puis, on a pris de l’âge, et les enfants ont grandi. Donc on a décidé de partir avec un guide local, chose qu’on avait déjà faite au Cambodge, pour nous permettre de découvrir le pays de manière différente. On n’est pas du tout intéressés par les voyages organisés. On voulait garder une certaine indépendance mais en ayant accès à certaines zones que l’on n’aurait pas faites en individuel.

Photo d'un village au pied d'une montagne.

Le fait d’avoir un guide individuel, local et francophone, c’est plus enrichissant parce que ça nous permettait d’avoir l’histoire du pays et d’aller dans des zones qu’on n’aurait pas pu découvrir autrement qu’avec un guide. On voulait impérativement faire travailler un guide local et indépendant. On ne voulait pas passer par une grosse agence, ça ne nous intéressait pas. Ainsi, le profil de Bounpheng correspondait à notre recherche.


“Le fait d’avoir un guide individuel, local et francophone, c’est plus enrichissant parce que ça nous permettait d’avoir l’histoire du pays et d’aller dans des zones qu’on aurait pas pu découvrir autrement qu’avec un guide.”


Comment s’est déroulé l’échange et la préparation de votre voyage avec Bounpheng?

L’échange s’est fait assez facilement. On a préparé des itinéraires et lui nous a envoyé des suggestions et des compléments. Nous lui avons demandé son avis sur nos itinéraires, il a été très utile à ce niveau-là, parce que bien évidemment c’est un guide local. On voulait aller à la rencontre des habitants, c’était très important pour nous, aller dans les petits villages, aller sur les marchés et rencontrer les villageois. Bounpheng a suivi scrupuleusement ce que l’on voulait, c’était très appréciable! 

Photo de femmes qui tissent au Laos

“Nous lui avons demandé son avis sur nos itinéraires, il a été très utile à ce niveau-là, parce que bien évidemment c’est un guide local.”


Avant notre départ, on a envoyé un acompte à Bounpheng via PayPal. On était confiants suite aux commentaires positifs qu’on avait vu sur lui. On n’a eu aucun souci, aucun problème. Le devis comprenait les services de chauffeur et guide à un prix très raisonnable. On roulait dans un minivan, on avait toujours des bouteilles d’eau à disposition, c’était parfait, impeccable.

La compagne de Bounpheng se tient à côté de son SUV.

Une fois sur place, comment s’est passé votre voyage ?

On est arrivés à Vientiane la capitale, via Bangkok. On est restés quelques jours dans la capitale, c’était super joli. Il y a des tas de choses à faire et à voir: des grottes, des balades en pirogue, la visite de marché de produits frais, la visite des temples et de l’Arc de Triomphe Patuxai, le Bouddha park, le musée national du Laos. On a particulièrement apprécié le déjeuner que l’on a fait sur la rivière Nam Ngum dans un restaurant radeau. Ensuite on est allés à Vang Vieng, il y a de nombreuses choses à découvrir; la grotte de Tham Jang, le magnifique site du Blue Lagoon avec la grotte de Poukham, la balade en pirogue sur la rivière Nam Song.

Une statut de Bouddha couché près d'un temple.

Par la suite, on est allé à Luang Prabang, ancienne capitale. On y a visité le Palais Royal et le village de Ban Xang Khong réputé pour sa fabrication de la soie et de papier à partir de l’écorce de mûrier. On a découvert plusieurs petits villages en bateau, que l’on n’aurait jamais pu voir sans l’aide et la présence de Bounpheng. Enfin, à Muang Ngoi, on a découvert une grotte splendide avec des paysages de formations karstiques et des champs de riz.

Une photo d'une cascade du Laos.

Quels souvenirs gardez-vous de ce voyage avec Bounpheng?

C’était formidable ! Avoir un guide francophone c’est le “must”, dès qu’il parlait de l’histoire du Laos, de la cuisine, on comprenait tout. A la moindre question, il est toujours prêt à nous répondre. C’est une personne extrêmement agréable, sa compagne l’est également. Ils étaient très soucieux de notre bien-être. Lorsque ma fille de 17 ans était malade, elle n’a pas voulu faire la croisière de 2h et la femme de Bounpheng a gentiment proposé de rester avec elle dans le minivan. Elle a pris en charge notre fille sans problème, ils sont adorables tous les deux, très prévenants. On se sentait toujours en sécurité avec eux, même sur la route. La femme de Bounpheng est une très bonne conductrice, très prudente. On aime la cuisine asiatique et locale, et grâce à eux, nous avons découvert plein de variétés laotiennes et goûter plusieurs plats typiques.


“C’était formidable ! Avoir un guide francophone c’est le “must”, dès qu’il parlait de l’histoire du Laos, de la cuisine, on comprenait tout. A la moindre question, il est toujours prêt à nous répondre.”


Bounpheng est très drôle. Il est attaché à la France car il a une fille qui a étudié en France. Il parle extrêmement bien le français. Si on veut qu’il s’arrête quelque part, il s’arrête, on était libres, il s’est toujours adapté à nous. Bounpheng proposait même de nous accompagner le soir pour voir les marchés ou pour aller aux restaurants. Même quelqu’un qui n’a pas l’habitude de voyager peut partir avec Bounpheng les yeux fermés.

Photo d'un marché local au Laos.

Quels conseils donneriez-vous ?

Partir avec un guide c’est le côté rassurant, enrichissant car on apprend pleins de choses que l’on n’a pas forcément dans des guides papiers. Il n’y a pas mieux que d’avoir un guide francophone. Pour chaque pays à visiter, il faut se renseigner. Cela dépend du type de voyageur et de l’expérience de voyages.


“Partir avec un guide c’est le côté rassurant, enrichissant car on apprend pleins de choses que l’on n’a pas forcément dans des guides papiers. Il n’y a pas mieux que d’avoir un guide francophone.”


Un guide local est un bon compromis entre le voyage organisé et le voyage en individuel! Ce que l’on aime beaucoup c’est avoir des guides locaux pour les faire vivre dignement. Avoir un guide local c’est une façon différente de découvrir un pays et d’accéder à certaines zones inaccessibles. Prochain voyage: la Birmanie avec un guide local et sûrement un guide SoGuide!


Partez vous aussi vivre une expérience au Laos avec Bounpheng


Retrouvez d’autres témoignages en cliquant ici