Égypte – Une histoire unique avec Tarek


Témoignage de Gérard
Une quinzaine de voyages en Égypte
Seul ou avec des proches
Guide : Tarek


Partez vous aussi vivre une expérience en Egypte avec Tarek


Le guide égyptologue explique aux voyageurs la signification des dessins muraux.

Où est née l’envie pour vous d’aller en Égypte ?

J’ai voyagé à peu près partout dans le monde, j’aime découvrir, rencontrer de nouvelles personnes et d’ailleurs lorsque l’on voyage, c’est la chose la plus importante. Je suis extrêmement ouvert aux autres et je pense que chaque personne a des choses intéressantes à nous apporter.

Un homme égyptien tient dans ses bras une petite brebis.

Dans les années 1970, j’ai parcouru le Liban, la Syrie et la Jordanie, j’ai voulu ajouter l’Égypte à ces destinations. J’aime l’histoire et le passé et on peut dire que l’Égypte a une histoire très riche que j’avais vraiment hâte de connaître. C’est vrai que la civilisation égyptienne m’intriguait, mais je ne m’attendais pas à un tel coup de foudre !


“Très rapidement, une passion est née pour l’Égypte, j’y suis allé plus d’une soixantaine de fois.”


La première fois que je suis parti en Égypte, j’ai fait une croisière de huit jours à Louxor. En revenant en Belgique, j’ai eu un sentiment de “trop peu”, une impression d’avoir manqué plein de choses. Pour combler ce sentiment, j’ai décidé d’y retourner pendant 2 semaines et depuis je n’ai pas arrêté d’y remettre les pieds ! Très rapidement, une passion est née pour l’Égypte, j’y suis allé plus d’une soixantaine de fois.


Dans quelles circonstances avez-vous rencontré Tarek ?

Lors de mes premiers voyages, je recherchais mes guides une fois sur place grâce au bouche à oreilles. Maintenant, je connais les guides et les contacte directement. Mais les bons guides comme Tarek ont un emploi du temps souvent très chargé, car ils sont victimes de leur succès ; il vaut mieux s’y prendre à l’avance.

On voit plusieurs bateaux qui font une croisière sur le Nil en Égypte.

Tarek est l’un des trois meilleurs guides que j’ai rencontrés de tous mes séjours en Égypte. Durant une croisière sur le Nil, une de mes amis avait choisi Tarek comme guide francophone. Il y avait un équipage de 9 personnes et Tarek s’occupait de nous, il était notre maître conférencier.

Ayant suivi une formation en égyptologie, je me suis très vite rendu compte qu’il était particulièrement compétent et que son niveau de connaissance était spectaculaire si ce n’est pas hors du commun. Lorsqu’il expliquait quelque chose, il était toujours très précis avec un niveau de détails impressionnant. Avec lui, on pouvait discuter de tout,il était très ouvert et il avait une certaine liberté de parole que j’ai beaucoup appréciée.


“Avec lui, on pouvait discuter de tout, il était très ouvert et il avait une certaine liberté de parole que j’ai beaucoup appréciée.”


Quels voyages avez-vous faits avec Tarek, comment se sont-ils passés ?


On voit des hiéroglyphes taillés sur un mur.

Au fil du temps, un lien d’amitié s’est créé entre Tarek et moi. Depuis notre première rencontre, j’ai beaucoup fait appel à lui ; 4 croisières en voilier et une dizaine de séjours à Louxor. J’ai séjourné pour la dernière fois en Égypte il y a trois ans. Je suis parti seul et Tarek devait m’accompagner pour quelques excursions et il est finalement resté à mes côtés pendant mes 10 jours de voyage tel un ami.Tarek est génial, c’est le seul avec qui je pouvais parler de certaines choses sur l’Égypte que tout le monde ignore. Il est capable de lire les hiéroglyphes à une vitesse extraordinaire et connaît toutes les évolutions grammaticales.


“Le statut de guide égyptologue est un métier, mais pour lui, c’est avant tout une passion et ça, c’est merveilleux.”


Le statut de guide égyptologue est un métier, mais pour lui, c’est avant tout une passion et ça, c’est merveilleux. Tarek a beaucoup d’humour. C’est une personne très pudique et bien éduquée, il n’est jamais vulgaire, il « refuse » la générosité et veut garder une certaine distance comme pour dire qu’il est à votre service. On peut même dire qu’il est parfois trop humble.

Photo de portrait de Tarek, guide francophone et indépendant en Égypte.

Par ailleurs, Tarek maîtrise parfaitement la langue française et a un vocabulaire très développé. En plus de cela, il a une facilité déroutante à s’adapter à son public, il sait intéresser aussi bien des enfants que des adultes novices ou connaisseurs. Pour finir, c’est quelqu’un de très honnête, s’il juge qu’il ne connaît pas assez bien un site archéologique, il ne le fera pas visiter.


Quels conseils donneriez-vous ?


“Je conseille à tous les voyageurs d’enlever leur costume de touriste et de tendre la main à l’autre.”


Il ne faut pas avoir peur d’aller en Égypte et de partir à la découverte de ce merveilleux pays. L’hospitalité égyptienne est fabuleuse et unique. Je conseille à tous les voyageurs d’enlever leur costume de touriste et de tendre la main à l’autre.


Deux dromadaires sont devant des pyramides égyptiennes.

Partez vous aussi vivre une expérience en Egypte avec Tarek


Retrouvez d’autres témoignages en cliquant ici